Depuis le 1er janvier 2017, le divorce par consentement mutuel ne nécessite plus l’intervention du Juge aux Affaires Familiales, sauf si un ou plusieurs enfants mineurs qui souhaitent être auditionnés par le Juge. Il s’agit du divorce par consentement mutuel par acte d’avocat. Les époux sont d’accord sur le principe du divorce et sur l’ensemble […]